Je viens d'en apprendre une :-)

A la fin du repas, quand les discussions sont moins sérieuses.

Cette expression date d’avant 1660, du temps où l’on donnait une poire pour se rincer la bouche avant d’entamer le fromage. C’était en quelque sorte l’ancêtre du célèbre “trou normand”.

Notons qu’à cette époque les légumes n’étaient pas courants à table, la poire servait donc de “légume” et de rafraîchissant avant le fromage qui annonçait la fin du repas.

Ainsi l’expression “entre la poire et le fromage” trouve tout son sens et ne fait pas référence à  une erreur dans le déroulement d’un repas. Discuter d’un sujet “entre la poire et le fromage”, c’est choisir le moment du repas où les discussions “sérieuses” n’ont plus cours, le moment où les personnes ont la langue déliée par le bien-être, la boisson et l’ambiance, le moment où la vigilance diminue et où la confiance s’installe. L’instant “entre la poire et le fromage” peut alors se révéler crucial voire dangereux pour la personne interpellée.